Bonjour, afin de vous offrir la meilleure expérience possible, ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez donc leur utilisation.

electricity 1288717 1280

Return to basics : les composants principaux d'un ordinateur

 

L'achat d'un nouvel ordinateur n'est pas forcément simple. On est vite noyé sous des caractéristiques techniques plus ou moins pertinentes, et trop souvent, on passe à coté de l'essentiel...

 

Nota : cet article se veut générique, il est donc applicable aux ordinateurs fixes et portables, mais aussi aux smarphones et aux tablettes

 

Donc, un ordinateur, c'est quoi au juste ?

 

En fait, un ordinateur peut se résumer à quelques composants de base qui sont : son processeur, sa mémoire vive, sa capacité de stockage, ses périphériques de sortie (écran...), ses périphériques d'entrée (clavier, souris...) et ses ports (prises).

 

Voyons tout cela en détail :

 

 cpu 1653360 1280

Le processeur

 

Nommé aussi "CPU" pour les intimes... C'est un peu le cerveau de l'ordinateur. C'est lui qui détermine la puissance de calcul de la machine. Caché derrière un imposant ventilateur / radiateur sur les ordinateurs, plus discret sous la forme d'une puce dans les tablettes et téléphones (comme sur la photo), sa vitesse a longtemps été associée à sa fréquence : plus la fréquence est élevée, plus le processeur est rapide (la fréquence est mesurée en mégahertz : Mhz). Cependant, la relation fréquence = vitesse est de moins en moins vraie, nous pouvons même dire que la fréquence est plutôt synonyme de chaleur... et de consommation électrique...

Actuellement, les fabriquants ont plutôt tendance à réduire les fréquences (la consommation est très importante pour un appareil mobile), et à augmenter le nombre de coeurs. C'est un peu comme si il y avait plusieurs processeurs dans un seul.

Sur le marché, les principaux fondeurs (c'est comme cela que l'on nomme les fabriquants de processeurs) sont : ARM (pour les mobiles), AMD et Intel.

Chacun ayant toute une gamme en fonction de l'usage prévu (ex : Pentium/Celeron, I3, I5, I7... chez Intel).

 

Actuellement, pour un ordinateur à usage bureautique / Internet, l'Intel I3 est un bon choix.

 

Notons pour l'anecdote que certains processeurs mobiles (les gammes A9 des iPhones / iPads) sont bien plus puissants que de nombreux processeurs d'ordinateurs actuels. La puissance n'est donc définitivement pas en fonction de la taille...

 

 

 computer memory 857098 1280

 La mémoire vive

"RAM" pour les intimes, c'est elle qui assure le stockage à court terme des informations. C'est une mémoire très rapide, mais relativement chère. Sa capacité se compte en Go (giga octets). Actuellement, 4 à 8 Go sont suffisants pour un PC à usage internet / bureatique / loisir, et a peu près autant pour un Mac.

Plus on a de mémoire vive, plus l'ordinateur est capable de faire fonctionner de gros logiciels, ou d'avoir beaucoup d'onglets ouverts sur un navigateur web, ou d'ouvrir de gros fichiers (vidéos, photos...).

 

open hard drive 1200164 1280

 

 Le disque dur

C'est de lui dont dépend la capacité de stockage de l'ordinateur. Sa capacité est énorme, et se mesure soit en Go, soit en To (téra octets soit environ 1000 Go).

Mais, n'en déplaise aux vendeurs, la capacité n'est pas tout ! A vrai dire, elle est même relativement secondaire (ne passez quand même pas en dessous de 250 Go pour un pc sous Windows 10, et 150 Go pour un mac).

 

Ce qui devient très important, c'est la vitesse du disque. C'est lui le maillon faible d'une machine moderne, et il ne sert à rien d'avoir un processeur ultra rapide, style I7, si celui-ci passe sa vie à attendre le disque dur ! Rigolez pas, c'est monnaie courante actuellement !

 

Donc, pour les disques durs, on trouve sur le marché 2 technologies :

- les disque à plateaux, tel celui de la photo ci dessus. C'est la technologie historique. Ils sont généralement fiables, mais sensibles aux chocs. Ils fonctionnent à 5000, 7000, 10000 voir 15000 tours/minute. Plus ils tournent vite, plus ils sont rapides... mais plus ils chauffent, sont bruyants, chers et gloutons en électricité.

- les disques SSD : le Graal. Il n'y a pas de pièces en mouvement, la technologie est proche des clés USB ou des cartes mémoire. Ils sont ultra-rapides, insensibles au chocs, relativement fiables, économes en énergie, ne chauffent pas, sont silencieux... mais très chers (à capacité identique par rapport aux disques à plateaux). On les retrouve donc en général dans des machines haut de gamme ou en seconde monte.

 

Nota : la mémoire des tablettes et smartphones est proche de la technologie SSD. Mais comme on en a beaucoup moins que sur un pc, le prix reste raisonable.

 

motherboard 707774 1280

 

 La carte mère

C'est une grosse (plus ou moins) carte électronique qui sert à faire communiquer tous les composants. Si le processeur est le cerveau de l'ordinateur, la carte mère en est le coeur. Sa défaillance signe généralement la fin de vie de l'ordinateur.

 

Ensuite, nous trouvons tout ce que l'on nomme les périphériques : ils ne sont pas nécessaires au fonctionnement de l'ordinateur, mais sont très utiles pour le faire intéragir avec le monde extérieur. Entre autres, nous avons :

- Le moniteur (l'écran)

- Les périphériques d'entrée : clavier, souris, système tactile

- Les imprimantes, scanners...

- Les multiples ports (prises) : USB, HDMI...

 

Vous remarquerez que je n'ai pas parlé de la carte graphique. En effet, elle est de plus en plus intégrée à la carte mère, et les cartes de base fournies sont largement suffisantes pour une machine non dédiée au "gamming". Donc pas la peine d'investir dans une carte graphique "de la mort qui tue"...

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

ssd web2

Votre ordinateur est lent ? faites la mise à jour ultime, passez au SSD !

 

Un disque dur SSD (solid state drive), c'est un disque dur non mécanique (pour plus de détails sur les disques durs, voir ici). Le principe est d'utiliser de la mémoire non volatile, un peu comme sur vos cartes SD d'appareil photo ou sur les clés USB.

 

Cela présente de nombreux avantages :

 

- insensibilité aux chocs (dans le domaine du raisonnable...)

- rapidité d'accès

- consommation énergétique réduite (donc plus d'autonomie)

- silence de fonctionnement

- peu de dégagement de chaleur

 

Avec seulement 2 inconvénients majeurs :

 

- prix du Go plus élevé que sur un disque dur mécanique

- nombre de cycles d'écriture moindre que sur les disques traditionnels.

 

Cependant, les prix baissent de plus en plus, et la limite sur les cycles d'écriture est à relativiser : on commence à en mettre dans des serveurs de bases de données, donc, pour un usage sur un poste de travail, cela ne devrait pas poser trop de problèmes.

 

Et au quotidien, cela change quoi ?

 

Tout d'abord, cela n'accèlèrera pas votre connexion internet...

 

MAIS cela permet un chargement plus rapide des applications : vos programmes se lancent plus vite. Par exemple, sur un pc I3 de 2014, Windows 10 démarre en 20 secondes avec un SSD contre 1 minute 40 pour un disque classique. Les logiciels tels que Firefox se lancent instantanément, et d'autres plus gros comme Android Studio passent de 3 mn à 40 secondes...

 

Pour Qui ?

 

Pour tout le monde !

Les développeurs ne se posent même plus la question depuis belle lurette, mais pour les particuliers, un disque SSD c'est aussi le top !

Autre avantage, cela permet à moindre frais de remettre au goût du jour une machine un peu veillissante. Par exemple, un Macbook Pro 2009 mis à jour de cette manière permet de travailler sur XCode quasiment comme sur un Mac récent, et en usage plus "familial", ce même Macbook n'a pas à rougir face à des ordis plus récents et théoriquement plus puissants !

 

Alors n'hésitez plus, faites la mise à jour ultime.

 

Comme d'habitude, si vous avez besoin de plus d'infos, contactez-moi !

 

 

 

 

thumb drive 864831 640

Return to basics : Copier des fichiers sous MS Windows, ou la sauvegarde pour les débutants.

 

Cet article est le premier d'une série de publications "return to basics" exclusivement destinées aux débutants, car avant de savoir courrir, il faut savoir marcher !

 

Voici donc un petit mémo sur comment copier un fichier d'un emplacement (disque dur de l'ordi, carte mémoire...) à un autre (clé usb, disque dur internet ou externe...)

 

Prêts? Cest parti...

 

Pour copier des fichiers, il faut y avoir accès. Nous ouvrons donc une nouvelle fenêtre du gestionnaire de fichiers (touche windows + E, ou depuis le poste de travail, ou depuis le menu démarrer -> Documents)  (Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir) :

 Documents

 Ouvrons ensuite une seconde fenêtre de l'explorateur de fichiers. Pour cela, il faut faire un clic droit sur l'icone du gestionnaire de fichiers située dans la barre des tâches :

 

NouvelleFenetre

On ouvre alors une fenêtre affichant le contenu du dossier / lecteur dans lequel nous allons copier des fichiers. Ici, il s'agit d'une clé usb (Lecteur USB E:), mais cela pourrait aussi bien être une fenêtre de documents, d'images...

 

Nous avons alors 2 fenêtres ouvertes sur le bureau :

 

2Fenetres

On sélectionne le ou les fichiers / dossiers à copier (rappel : pour une sélection multiple, maintenir la touche "ctrl" enfoncée et sélectionner les fichiers / dossiers) :

 Selection

 Un clic droit sur un élément sélectionné fait apparaître un menu contextuel. Dans celui-ci, cliquez su "copier" :

Copie

Se positionner ensuite dans la fenêtre de destination (cliquez sur une zone vide), faire apparaître le menu contextuel (clic droit), et cliquer sur "coller" :

Coller

 

Et c'est tout !

 

Ceci est une méthode parmi beaucoup d'autres possibles. Comme toujours en informatique, il n'y a pas de méthode unique, mais une multitude afin que chacun puisse trouver "la" manière qui lui convient.

 

Ne pas oublier d'éjecter correctement la clé ou le périphérique externe :

eject

 

Maintenant, vous n'avez plus de prétexte pour ne pas faire de sauvegardes !

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

NoMore

The No More Ransom Project

 

Le site peut paraître d'une esthétique... particulière. Mais ne vous y trompez paz, il s'agit d'un projet commun à 13 pays, dont la France, pour lutter contre ce fléau que sont les "ransomwares", vous savez, ces "virus" qui bloquent votre ordi et vous demandent de payer en échange de vos données.

 

C'est donc un site à mettre d'urgence dans vos favoris, juste au cas où...

 

https://www.nomoreransom.org/

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

computer 1951964 1280

 

Problème de DNS sous Windows

 

Il peut arriver, par exemple suite à une malencontreuse mise à jour de certains drivers, de "perdre" l'accès à Internet sur un ps Windows 7, 8 ou 10.

 

Les symptômes sont alors un point d'exclamation jaune sur le symbole du réseau (à coté de l'horloge), et une indication de connexion limitée.

 

Si un simple reboot ne solutionne pas le problème, et que celui-ci ne vient pas d'un quelconque "virus", il s'agit très probablement d'une corruption du cache DNS du système.

 

Pour résoudre simplement ce problème, commencez par ouvrir une console en mode administrateur. Pour cela, il y a plein de méthodes. L'une d'elles est :

"ctrl+alt+del" -> gestionnaire des tâches -> plus de détails -> fichier -> exécuter une nouvelle tâche -> entrer "cmd" en cochant "créer avec les privilèges d'administration".

 

Ensuite, dans ce terminal, entrez (dans l'ordre) :

- ipconfig /release

- ipconfig /renew

- ipconfig /flushdns

- Normalement, le problème devrait être résolu !

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer